HAL-SHS
Accueil SHS
Autres sites CNRS

« En immersion »
Expériences / pratiques / représentations de l’immersion en sciences
sociales, journalisme et littérature

 

IEP de Rennes, 27-29 novembre 2013

 

 

 

Mercredi 27 novembre 13h30-18h30

13h30: accueil des participants

 

14h15 : Ouverture du colloque par Claude Martin, Directeur du CRAPE

 

14h30: Table Ronde

Immersion et formation au journalisme

Roselyne RINGOOT et Sami ZEGNANI (CRAPE) avec les enseignants et les étudiants du Master "journalisme: reportage et Enquête" de l'IEP de rennes

 

16h30 – 18h30 - 2 ateliers en parallèle

 

Atelier 1A - L’immersion, quelle histoire ?
Présidente de séance : Adeline Wrona
(Université Paris Sorbonne, Celsa, GRIPIC)

 

« L’observation vécue » d’après Jacques Valdour (1872-1938) : surprendre, éprouver… Jean-Noël Retière (Université de Nantes – CENS)

Les « Expériences » de Stephen Crane ou l’articulation d’une conception originale et complexe de l’immersion journalistique. Marie Vanoost (Université catholique de Louvain – Belgique, FRS-FNRS, Observatoire du récit médiatique)

La sociologie pratique d'Emile Zola : « l'immersion émergeante » en régime naturaliste. Olivier Lumbroso (Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3 - DILTEC, Didactique des textes, des Langues et des Cultures - ITEM-CNRS Institut des Textes et Manuscrits Modernes)

Le journalisme « déguisé » des journalistes belges francophones (1870-1910). Florence Le Cam et Pierre Van Den Dungen (Université libre de Bruxelles)

 

Atelier 1B - Dedans / Dehors ?
Présidente de séance : Laurence Proteau
(Université de Picardie-Jules Verne - Amiens
CESSP-EHESS)

 

« En être » et « s’en défaire ». Retour réflexif sur l’enquête par immersion dans la police. Elodie Lemaire (Université de Picardie Jules Verne - CURAPP)

« Il faut absolument qu’on te trouve un treillis ! ». S’immerger ? Entre injonction institutionnelle et exigences scientifiques.Christel Coton (Université Panthéon Sorbonne-Paris 1 –CESSP- CSE)

Immersions en milieu militaire : retours sur diverses postures expérimentées. Claude Weber (Écoles Militaires de St-Cyr Coëtquidan)

Sociologiser après coup ses propres expériences sociales. Retour réflexif sur une immersion dans l’univers du parachutisme sportif. Gildas Loirand (Université de Nantes - L’UNAM - CENS)

 

19H00 Réception à la Mairie de Rennes

 

 

Jeudi 28 novembre - matin

 

8 h 45 à 10 h 15 - 2 ateliers en parallèle

 

Atelier 2A - Retour sur la restitution
Président de séance : Daniel BIZEUL
(CRESPPA-CSU)

 

Immersion et explication par la photographie? Analyse visuelle d'une séquence de onze portraits photographiques. Cécile Cuny (Université Paris-Est Marne-la-vallée - Lab'Urba, Institut Français d'Urbanisme)

Immersion en bibliothèque et scènes de lecture. Retour critique sur un style d’écriture. Mariangela Roselli (Université de Toulouse 2-Le Mirail - CERTOP)

La justesse du rendu, questionnée à partir d'une immersion longue à Pôle emploi. Rose-Marie Bouvet (Université Rennes 2 - CIAPHS)

Engagements et distanciations en immersion collective. L’exemple du suivi d’une fermeture d’usine. Olivier Baisnée (IEP de Toulouse - LaSSP), Eric Darras (IEP de Toulouse - LaSSP), Alexandra Oeser (Université Paris-Ouest Nanterre - ISP), Audrey Rouger (IEP d’Aix-en-Provence - CHERPA)

 

Atelier 2B - Journalisme et immersion
Président de séance : Denis Ruellan
(Université Rennes 1 -CRAPE)

 

La face littéraire cachée du journalisme américain: le récit de non fiction au service de l'immersion. Erik Neveu (IEP de Rennes - CRAPE)

Le journalisme "déguisé" en Belgique francophone. Florence Le Cam et Pierre Van Den Dungen (Université libre de Bruxelles)

Jornalismo de imersão sem preconceito : Le journalisme d’immersion sans préjugé. Francisco de Assis (Escola Superior de Propaganda e Marketing ESPM, São Paulo, Brésil), Ana Carolina Rocha Pessôa Temer (Université Féderale de Goiás, UFG, Brésil), Marli dos Santos (Universidade Metodista de São Paulo, Brésil)

 

Pause

 

10 h 45 à 12 h 45 - 2 Ateliers en parallèle

 

Atelier 3A - Les émotions de l’immersion
Présidente de séance : Dominique Pasquier (CNRS)

 

Um gosto amargo em Sacalina : Un goût amer à Sakhaline. Beatriz Marocco (Universidade do Vale do Rio dos Sinos, Unisinos, Brésil)

Témoigner de l’immersion dans l’horreur. Un dispositif de sensibilisation au service d’une cause militante. Christophe Traïni, (IEP d’Aix-en-Provence - CHERPA)

Les pérégrinations de Nigel Barley au pays des Dowayos ou la mise en scène de l’ethnologue comme « anti-héros ». Aline Hartemann (EHESS, Institut Marcel Mauss, Centre d’Etude des Mouvements Sociaux et Centre Marc Bloch, Berlin).

Uma repórter imersa em realidades múltiplas. Une reporter en immersion dans des réalités multiples. Jaqueline Lemos (Université São Judas Tadeu, USJT, São Paulo, Brésil), Renata Carraro (Faculdades Integradas Rio Branco, São Paulo, Brésil)

 

Atelier 3B - L’engagement de l’ethnographe
Président de séance : Didier Demazière (CNRS - CSO)

 

Violences conjugales : une immersion dans les politiques publiques. Olivia Volpi (Université Lille 1, Clersé)

Au cœur de la campagne présidentielle française. Eléments de réflexion sur une immersion « engageante ». Anaïs Theviot (Sciences po Bordeaux - Centre Emile Durkheim)

Enquêter en pays dominé. Le sociologue à l’épreuve de la résistance culturelle des habitants d’un quartier populaire de Fort-de-France. Lionel Arnaud (Université Paul Sabatier, Toulouse, PRISSMH)

L'expérimentation en immersion, une méthode d'enquête ethnographique pragmatiste. Irène Pereira (GSPM-EHESS, Paris)

 

13H00 déjeuner à l'IEP de Rennes

 

 

Jeudi 28 novembre - après-midi

Pratiques de l’immersion

 

Table ronde

14h15:


Au travail !
Regards croisés sur des pratiques d’immersion dans l’univers du travail
Avec la participation de

- Marlène BanquetCNRS - IRISSO, auteure de : Encaisser ! Enquête en immersion dans la grande distribution (La découverte)

- Hubert Prolongeau, journaliste et écrivain, auteur de: Ils travaillent au noir. Enquête sur un mal français (Laffont),

- Nicolas JOUNIN, Université Paris VIII, auteur de : Chantier interdit au public. Enquête parmi les travailleurs du bâtiment (La découverte).

 

16h15:

Témoignage et document

Une immersion prolongée ... A propos de la série Marseille contre Marseille.

Michel Samson, journaliste, présente l’un des épisodes de la série des 7 films documentaires qu’il a réalisée avec Jean-Louis COMOLLI de 1989 à 2001.

 

18h30: Fin


Vendredi 29 novembre - matin

 

8 h 45 à 10 h 15 - 1 Atelier

 

Atelier 4 - Au risque de l’immersion
Président de séance : Sami Zegnani
(Université Rennes 1 - CRAPE)

 

Enquêter par corps : la violence comme apprentissage du militantisme. Samuel Bouron, Pierig Humeau (CURAPP)

Ethnographie « à découvert » en milieu «sectaire» : une approche improbable, une méthode désapprouvée, un terrain difficile. Guillaume Roucoux (EPHE-GSRL - Paris 8-LabTop-CEFEG)

L’immersion dans une profession opérationnelle à fort potentiel émotionnel : impacts sur le chercheur et ses apprentissages. Marc Riedel (Université François Rabelais de Tours – PAV – EA 2114)

 

10 h 45 à 12 h 45 - 2 Ateliers en parallèle

 

Atelier 5A - Quand l’immersion construit l’objet
Nicolas Jounin
(Université Paris VIII - CRESPPA - CSY)

 

Intérêt et limites de l’immersion en médecine générale. Caroline de Pauw (CLERSE)

Sur les traces du candidat. Trouver la bonne distance lors du porte-à-porte électoral. Michel Catlla (Université Toulouse 2 - CERTOP)

Comprendre le monde HLM : l’immersion comme solution ?. Jeanne Demoulin (Université Paris Ouest Nanterre La Défense - LAVUE)

Réflexions sur une enquête par immersion dans une agence immobilière. Lise Bernard (Centre Maurice Halbwachs – équipe ETT)

 

Atelier 5 B - Un travail sur soi
Président de séance : Géraud Lafarge
(Université Rennes 1 - CRAPE)

 

« Soi-même comme un autre » : le double bind de l'enquête en immersion. Romain Pudal, (CNRS, CURAPP)

Troubles dans l’immersion. Questionner les enjeux d’une implication « à toutes épreuves ». Aude Rabaud (Université Paris 7 – Denis Diderot - URMIS)

La sociologie indigène : un cas particulier de la sociologie en immersion. Olivier Crasset (Université de Nantes - CENS)

Le chercheur-ouvrier, une posture heuristique par son instabilité ; l'exemple du nettoyage en région parisienne. François Reyssat (Université Paris 7 – Denis Diderot - CSPRP)

 

13 h : cocktail de clôture

 


Dernière modification: 13-nov-13

Fermer cette fenêtre

 

 

Centre de recherches sur l'action politique en Europe
CRAPE - UMR 6051